France eSports | L’ouverture annoncé !

Voilà presque un an déjà, créée le 27 Avril 2016, l’association France eSports ouvre enfin ses portes le 31 mars 2017, l’adhésion aux joueurs, promoteurs ainsi que créateurs éditeurs de jeux vidéo.

En effet, le but de France eSports est de :

Représenter les intérêts communs des agents économiques, professionnels ou amateurs, du secteur des sports électroniques, ainsi que de développer, promouvoir, encadrer la pratique des sports électroniques dans un esprit d’équité et d’épanouissement humain, s’inscrivant dans les valeurs et les principaux fondamentaux de l’Olympisme.

Cependant, depuis près d’un an, personne n’a pu intégrer l’association comprenant seulement dix membres fondateurs, jusqu’à présent. 

De plus, nous pouvons imaginer que le planning était chargé pour les membres, ce qui explique le peu de communication. A savoir, aussi que le délai a prit du temps à cause du rachat d’Oxent (Toornament,ESWC) par Webedia.

Ainsi, à l’époque deux membres faisaient partie du même groupe :

  • Rémi “Llewellys” Chanson – Webedia
  • Matthieu Dallon – Oxent

cela était perçu comme avantage pour les votes au Conseil d’administration.

Cependant, ces deux personnes ont présenté leur démission, suite à ce rachat, on l’apprend via un communiqué. Mais, ces dernières ont été refusées par le Conseil d’administration, car Rémi Chanson représente aujourd’hui ArmaTeam depuis ce janvier.

Noté que, nous pouvons toujours voir que le site France eSports n’est toujours pas à jour :

France esport statuts gaming webedia

Depuis le 31 mars dernier, l’association s’ouvre aux joueurs individuels, dont l’adhésion sera gratuite, aux promoteurs, qui regroupent les organisateurs de tournoi, les clubs de joueurs, les médias, les opérateurs technologiques, les agences et les équipementiers, et les créateurs éditeurs de jeu.

Ainsi, ces groupes auront une cotisation annuelle à payer allant de 150€ à 1500€ selon le chiffre d’affaires. Un groupe, appelé sympathisants, sera composé celui-ci de toutes les autres sociétés ou associations qui voudront aider France Esports, sans participer au vote. Enfin, cet argent servira au fonctionnement de l’association, selon le communiqué.

France esport statuts gaming webedia college

Qu’est-ce que France eSport a apporté en attendant ?
  • La légalisation des tournois offline avec des frais de participation et des gains qui ne sont plus assimilés aux loteries (décret attendu pour avril 2017)
  • La création du statut de joueur professionnel (les modalités d’application du contrat de travail restent a être changés, car il n’est actuellement pas compétitif)

Enfin, cela prend son temps, en espérant dans le bon sens. Toutefois, beaucoup de sujets restent à être abordés, comme la diffusion de compétition à la télévision, qui est un challenge.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.