[Test] Sackboy A Big Adventures : L’aventure cousu main [FR]

Sackboy: A Big Adventure est un jeu vidéo de plates-formes développé par Sumo Digital et édité par Sony Interactive Entertainment, sorti en novembre 2020 sur PlayStation 4 et PlayStation 5.


Après nous avoir livré le troisième opus de Little Big Planet, le studio de Sumo Digital revient aujourd’hui avec Sackboy: A Big Advetnure. Tiré de la série Little Big Planet, le titre prend le pari risqué de se détourner de la création au profit d’un jeu uniquement en plateforme isométrique. Et quel défi ! Notre pauvre Sackboy est jeté en pâture au lancement de la Playstation 5. Sackboy doit arriver à convaincre sa nouvelle formule à de tous nouveaux joueurs qui vont s’en doute voir s’il en n’a pas sous le coud(r)e.

New Super Little Big Adventure

Le monde de Patchwork est attaqué par le grand méchant Vex. Sackboy est le seul à être échappé de l’attaque. Il doit trouver un moyen de combattre Vex et libéré tous ses amis en parcourant 5 univers. Ils disposent de leur propre faune et flore. Préparez-vous à explorer la jungle, les montagnes, le désert, les fonds marins, etc. La base de tous les jeux de plateforme édulcorés. Sackboy A big Adventure est jeu “Chill” ou il est bon de ne pas se prendre la tête sur son scénario. On prend la manette et on s’amuse ! L’humour et l’ambiance chaleureuse et omniprésente. Les plateformes et les décors ont tous le sourire. Beaucoup d’éléments nous rappellent les joies de notre enfance des bons jeux Nintendo. Sans en copier tous les aspects le titre arrive à créer sa propre pâte, plus proche de son frère Tearaway. Le tout est enjolivé de musique rythmée et parfois reconnue mondialement comme des titres comme Uptown Funk, Let’s Dance et d’autres surprises. C’est toujours sympa d’entendre des hits autrement que dans la radio d’un GTA.

Un jeu qui convient au petit et grand enfant

Le jeu s’adresse à un large publique. Les petits trouveront leur compte avec une jouabilité accessible, bien que les derniers niveaux augmentent leur difficulté. Si ce n’est pas assez, les plus téméraires pourront faire péter le score pour perfectionner leur réflexe. Trois paliers sont à atteindre dans chaque niveau. Vous devez récupérer toutes les orbes pour faire monter le score et être récompensé d’accessoires et autocollant à collectionner. Les accessoires servent à customiser votre Sackboy des pieds à la tête. C’est le seul point de créativité en commun avec Little Big Planet. Mais qu’importe le jeu arrive à se réinventer suffisamment pour diversifier tous ses niveaux. Sackboy peut s’équiper d’un grappin dans un niveau puis passer d’un boomerang dans un autre. Voltiger par-dessus un train ou encore plonger sous les fonds marins. Un très bon point que Sumo Digital a su maîtriser pour tenir le joueur aux files des heures.
On sent que Sackboy a été pensé pour jouer à plusieurs. Les niveaux sont grands et donne la place à plus d’un personnage. Si le cœur vous en dit, vous pourrez partager l’expérience avec trois de vos amis dans un mode de coopération jusqu’à quatre joueurs. Pour le moment, seul le mode local est disponible. Petit regret pour la DualShock 5 qui n’inclut aucune surprise mise à part ses vibrations classiques.

Un jeu bien (b)roder

Pour ce qui en doute, Sackboy: A Big Adventure est un jeu cross-plateforme. Vous pouvez jouer au jeu aussi bien sur Playstation 4 que sur Playstation 5. Le jeu tourne en 60 images par seconde sur toutes consoles confondues, mais la petite dernière bénéficie d’amélioration graphique notable. Plusieurs détails ont été rajoutés pour embellir les tableaux des niveaux. Les couleurs et les lumières sont améliorées. La résolution 4K nous permet d’admirer le monde Patchwork sous toutes ses coutures. Sackboy s’immerge dans de gigantesques terrains de jeu, ressemblant à un beau “tilt-shift” depuis notre canapé. Donc si vous souhaitez bénéficier de la meilleure version de laine, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Les points positifs  
    • Un gameplay qui se diversifie
    • Les musiques du jeu
    • Bonne ambiance
    • C’est tout beau tout mignon
Les points négatifs  
  • On aurait aimer plus de créativité
  • La collecte d’orbe forcé pour avancer
 

Conclusion

Playstation semble partir à la conquête d’un nouveau public et c’est bien parti ! Sackboy est le bon jeu de détente de cette fin d’année. Et ça fait du bien de relaxer dans ce monde de brute ! Tout ce que le titre de plateforme isométrique entreprend est bien réalisé et surtout bien rythmé. Suivez le fil et profitez de l’aventure en solo ou à plusieurs si vous le pouvez.
15/20




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.