[Test] Demon Souls Remake : Le cadavre exquis [FR]

Demon’s Souls est un jeu vidéo de type action-RPG exclusif à la console PlayStation 5, développé par Bluepoint Games


Demon souls retrouve un nouveau corps onze ans plus tard et c’est au lancement d’une nouvelle console de Sony, la Playstation 5 ! C’est le sixième épisode de la série des souls. Bluepoint Games est derrière ce nouveau projet. Le studio excelle dans la remasterisation pour Sony avec Uncharted Collection, Shadow of the Collossus etc. Demon Souls était sorti en 2009 sur Playstation 3 et il est renommé pour être le premier jeu Souls-like. Le genre s’est maintenant désormais décliné sous plusieurs licences, contaminant aussi des AAA comme les derniers Assassin’s Creed. Si vous ne connaissez pas le Souls-like, ce genre de RPG sadique adepte du “Die and Retry”. Les jeux sont reconnus pour leur difficulté extrême et leur assistance minime.
Nous voilà donc de retour en Bolétaria, ou plutôt pour ma part à la découverte de Bolétaria. Parce que oui, j’ai fait l’affront de ne jamais avoir touché à Demon Souls. Et ce qu’on peut dire d’entrée en ouvrant les portes, que c’est beau ! 

demon-souls-test-fr-ps5

La haute résolution 4K de la Playstation 5 et les couleurs vives du titre nous immerge dans les ténèbres. La cuirasse de notre armure resplendit plus qu’une lambo neuve. Les détails des paysages dark-fantasiste s’étendent à perte de vue. On peut admirer chaque grain de pierre sur les murs. La lumière enjolive les décors. Elle joue un rôle important en empruntant parfois les traits d’un sauveur dans notre déroute ou de traîtresse en couvant des monstres. Pour vous délecter encore plus de la beauté du jeu deux modes d’affichage sont proposés. Le premier est le mode “Performance”, il privilégie un affichage à 60 FPS. Le deuxième est le mode “cinématique” est offre plus de détail, mais une rendu en 30 FPS. Pour la lecture du jeu, le mode “Performance” est, a, privilégie, surtout que la différence est plutôt mince. Plusieurs filtre visuels peuvent être utilisé comme le Sépia, Monochrome, froid, vif et plein d’autres. En fonction de vos goûts, vous pouvez redécouvrir le jeu sous plusieurs coutures. Pour les plus pointilleux, vous pouvez ajuster le flou cinétique (que j’adore) ou le grain de photo. Demon Souls est un titre exclusif à la PS5 est nous offre un bel aperçu des capacités de la console. On regrette juste que l’attention ne soit plus portée sur certaines textures de visage des PNJ dans le nexus. 

demon-souls-test-fr-ps5

Mais qu’est que le Nexus ? C’est un endroit où repose toutes les âmes valeureuses qui combattent pour Bolétaria. Bolétaria c’est le royaume de Demon Souls. Un voile de ténèbres recouvre la contrée et vous avez décidé de la libérer. L’histoire est plus un prétexte pour mettre des mobs un peut partout pour vous challenger. Plusieurs partie du royaume, on été touché comme la Tour de Latra qui fait penser au roman à “L’appel de Cthulhu“, le Palais avec ses dragon médiévaux ou encore le Tunnel de Rochecroc et son désert. Plus de cinq niveaux vous attendent. Ces territoires exotiques abritent des artefacts pour faire renaître la paix. La narration se fait principalement par le biais d’animation d’artwork. Un élément repris de l’œuvre original qui aurait pu être changé. Tout le monde sait que la narration des souls n’est pas des plus explicites, mais on aurait aimé peut-être un peu plus détails sous la forme décrit ou de cinématique. Tout le récit prend la forme d’un défi plus qu’une fantaisie .

demon-souls-test-fr-ps5

Et en parlant de défi vous allez en avoir avec Demon Souls. Chaque ennemi représente un vrai danger. Avant de vous accommoder aux patterns de chaque adversaire vous allez en baver. Chaque territoire dispose d’ennemis unique avec leurs propres attaques et mouvement. Votre attention doit être au aguet parce qu’un ennemi peut se cacher dans chaque coin ou ombre. En nombre, vous vous ferez rapidement lapider sans pouvoir répliquer. Si vous êtes chanceux vous arriverez jusqu’au boss. Ces derniers sont de gigantesque énigmes où il faut faire preuve de réflexion avant de pouvoir se lancer. Il est primordial d’identifier leur point faible pour ne pas retirer bêtement des dégâts futile avec votre canif. Vient alors votre récompense. Après être vous être démené (et être devenu complètement addict), vous serez satisfait d’un sentiment de réussite qui donne une réelle sensation de dépassement. Je vous l’assure ! Aucun jeu ne sera comparable. Grâce aux multijoueur vous pourrez compter sur les astuces des joueurs pour vous aider. Un système particulier vous permet de jouer en ligne jusqu’à 6 joueurs. Petit hic, bien que Bluepoint a rendu à César ce qu’il va à César, le défi est exactement le même que sur Playstation 3. Les néophytes découvriront un nouveau jeu, mais les fans auront seulement le plaisir de redécouvrir le titre sous un autre lifting. Vient alors la question légitime de se poser s’il s’agit la plus d’un remaster ++ qu’un remake. Aurait-il été possible d’offrir un gameplay inédit aux détriments des bases fondamentales du Souls ?


Les points positifs  
    • Les vraies graphismes de la PS5
    • Le sound design et les musiques
    • Un gameplay plus fluide
    • Accessible et addictif
    • La communauté souls
Les points négatifs  
  • Challenge similaire à l’originale
  • La narration toujours mise de côté
  • Des mécaniques parfois anecdotique
 

Conclusion

Demon Souls est à l’heure actuelle le seul jeu nouvelle génération. Cette exclusivité Playstation 5, redonne ses lettres de noblesses au père du Souls-like. Les graphismes 4K HDR sont somptueux et on redécouvre le royaume de Bolétaria sous un ciel nouveau. Compter une 20 H de souffrances pour parvenir à la fin du jeu. Un premier must à avoir pour les nouveaux adeptes et une lettre d’amour pour les fans.
15/20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.