[TEST] Ratchet & Clank Rift Apart : Un jeu sans faille ? [FR]

À l’heure où la pop-culture se met au multivers, Ratchet et Clank ont décidé de passer le cap. Ratchet & Clank : Rift Apart embarque nos deux héros dans une aventure inédite sur PlayStation 5 où le lombax rencontre son alter-ego dans une nouvelle dimension.

Une dimension cinématographique

ratchet et clank test fr rift apart ps5 2021 insomniac games

Ratchet & Clank : Rift Apart plonge le joueur dans une intrigue cosmique inédite se déroulant après l’épisode Nexus, soit bien après le remake de 2016. Que vous soyez fans de la série ou non, l’histoire est abordable puisqu’elle a été pensée comme un Stand Alone. Ratchet le Lombax et son acolyte Clank le robot sont devenus des héros. Adulés et vénérés par le public, notre duo n’a plus rien à prouver. Mais cette gloire n’est pas au goût de tout le monde et surtout par du Dr.Nefarius. Un docteur maléfique ennemi juré du duo depuis l’épisode 3. Le vilain vole un appareil capable de voyager dans les dimensions et profite de la célébration des deux héros pour les envoyer dans une dimension où celui-ci règne en maître. Nos héros sont envoyés de l’autre côté et devront aider leurs alter-ego Rivet la Lombax et Kit la robot pour rentrer.

ratchet et clank test fr rift apart ps5 2021 insomniac games

L’aventure explore différentes planètes connues de la saga et leurs dimensions chaotiques inédites comme Sargasso ou Torren IV. Pour ceux qui auraient besoin de se rafraîchir la mémoire, le jeu met à disposition dans son menu plusieurs biographies. Dans l’ensemble, l’histoire proposée est légère et teintée d’humour propre à la saga. Les dialogues sont constants et effacent rapidement la sensation de solitude où que l’on se trouve dans chaque niveau. Que ce soit dans l’espace, sous l’eau ou même dans le désert, l’aventure ne casse jamais le rythme. L’aventure explore la psychologie de nos héros en les poussant dans leurs retranchements, à la fois seul et séparé sans leur point de repère. Redéfinissant ainsi leurs aspirations et la définition du héros. Elle conviendra parfaitement aux petits comme aux grands enfants. Mention spéciale à l’excellent doublage français qui nous immerge avec brio dans cette nouvelle odyssée de l’espace.

On prend les mêmes et on recommence

ratchet et clank test fr rift apart ps5 2021 insomniac games

Ratchet and Clank: Rift Apart est un jeu solo. Il mêle d’une part les mécaniques d’un jeu de plates-formes et un jeu de tir à la troisième personne. Classique, ce nouvel opus ne se mouille pas trop et n’offre pas de réelle innovation sur le plan du gameplay. Mise à part quelques moyens de déplacements inédits le jeu reprend globalement le même système du très bon Remake de 2016 : Ratchet & Clank

À savoir des phases de tirs dynamiques, des casses-têtes, des courses-poursuites sur des rails ou à dos d’aliens. Voyagez sur une dizaine de planète différentes en incarnant cinq personnages dont Ratchet, Clank et les nouveaux Rivet, Kit et Glitch. Un cocktail efficace qui manque toutefois un peu de fraîcheur avec la possibilité que pouvait amener les failles dimensionnelles.

ratchet et clank test fr rift apart ps5 2021 insomniac games

Des failles dimensionnelles instables apparaissent un peu partout suite à l’attaque du Dr.Nefarius et menace la stabilité des dimensions. Réels progrès techniques les failles témoignent de la rapidité du nouveau SSD de la PS5 pour offrir des environnements alternatifs sans chargement. On regrette cependant que les failles ne sont utilisées que pour voyager d’un endroit à un autre de manière scriptés. Un manqué, alors qu’elles auraient pu être utilisées pour pimenter les casse-tête et les combats en les ouvrant pour basculer instantanément ou aléatoirement. Comptez toutefois sur un bon bestiaire divers pour vous défouler et la possibilité d’enrichir votre arsenal de plus de 16 armes dotés toutes de leurs animations loufoques.

ratchet et clank test fr rift apart ps5 2021 insomniac games

La manette Dualsense 5 s’intègre à merveille au jeu. La pression effectuer sur les gâchettes sur certaines armes peuvent varier les tirs avec des tirs alternatifs. Par exemple un tir à moitié enfoncé sur une arme vous permet de déployer un bouclier tandis que le tir enfoncé renvoi un champ de force. Autant de variations qui dynamise les combats. L’immersion s’étend au bout de vous doigt grâce au retour haptique qui renvoi une pression unique de vos tirs selon les armes et explosions du décor.

ratchet et clank test fr rift apart ps5 2021 insomniac games

Petit hic côté boss, on se retrouve trop souvent à affronter les mêmes menaces. Quelques bugs sont à déplorer actuellement comme des murs invisibles ou des blocages, mais soyez rassuré rien n’entrave la progression du jeu. S’il fallait vraiment se plaindre de quelque chose pour Rift Apart, cela viendrait de l’intuitivité. Pour être plus clair, la lecture du jeu est difficile. Bien que le jeu offre un panel d’options pour personnaliser l’expérience, certains éléments sont perfectibles. Notamment la caméra en combat rapproché, celle-ci est trop proche pour anticiper les tirs cachés. Le code couleur attribué aux tirs ennemis se confond souvent avec nos propres tirs. Et ne parlons pas de la distinction des menaces dans une foule de PNJ. Cette confusion est sûrement dû à des graphismes troublants qu’on n’avait jamais vu auparavant.

L’énorme potentiel graphique de la PlayStation 5

Le jeu vidéo est arrivé avec Ratchet & Clank Rift Apart à un point où ses graphismes sont comparés à des images de synthèse de film d’animation. L’attention apportée aux détails paye et perturbe la vision du jeu vidéo qu’on avait jusqu’ici. La PlayStation 5 offre un ray-tracing qui permet la réflexion bluffante en temps réel de la lumière sur l’environnement et ses personnages. Les niveaux débordent de soins s’étendant jusqu’aux arrières plans. Les particules de poussières, les grains de roches en mouvements sont visibles.

ratchet et clank test fr rift apart ps5 2021 insomniac games

La résolution 4 K affiche un rendu net sans crénelage visible à l’œil nue même sur la fourrure. Les animations sont réalistes et retranscrivent chaque émotion des personnages, qu’ils soient de métal ou non. Les cinématiques et les phases jouables s’enchaînent sans aucune transition. Des options graphiques sont disponibles dans le menu option pour personnaliser l’affichage avec un rendu 60 FPS RT pour un rendu plus fluide mais moins impactant que le 30 FPS RT. Le mode de rendu fidèle 30 FPS RT est le meilleur pour apprécier chaque effet et la qualité du rendu 4 K sur un téléviseur compatible.

Les points positifs

  • Le jeu à la frontière du film d’animation
  • Graphiquement bluffant grâce à SSD et le Ray-Tracing
  • Une exploitation totale du Dualsense 5
  • Une écriture qui tient en haleine
Les points négatifs

  • Mécaniques semblables aux épisodes précédents de la saga
  • Une lecture de jeu difficile

Conclusion

Ratchet & Clank: Rift Apart ne bouleverse pas une recette qui marche depuis 2002. Les mascottes PlayStation nous emmènent toujours dans un voyage galactique bourré d’humour et de fun. Techniquement semblable aux épisodes précédents l’aventure se distingue cependant par une maîtrise digne des plus grandes productions cinématographiques. Les animations, les dialogues, les doublages et le rendu font du titre d’Insomniac Games le jeu le plus beau à l’heure actuelle sur PS5. Si vous adoré les jeux de plateforme classique, tout en légèreté, embarquez à bord, les sièges sont adaptés aux petits comme aux grands.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.