55 % des jeunes utilisent leur smartphone au moins 5 heures par jour

Depuis deux ans, la population mondiale a changé ses habitudes de consommation, et cette tendance s’est manifestée de manière plus nette encore parmi les membres de la génération Z (nés entre 1997 et 2012). Revenons sur ces 2,5 milliards de jeunes ultra-connectés, qui représentent une opportunité majeure pour les entreprises, avec un pouvoir d’achat global estimé à 360 milliards de dollars, selon Bloomberg.

Une fréquentation des réseaux sociaux sans précédent

Les réseaux sociaux impactent la vie quotidienne de la génération Z comme jamais auparavant. Une récente étude d’ExpressVPN auprès de jeunes Américains révèle notamment que 14 % d’entre eux passent au moins cinq heures par jour sur YouTube, et que 11 % supplémentaires passent la même quantité de temps sur l’application de TikTok.

Thunes, une plateforme de paiements transfrontaliers mondialement reconnue, vient également de mener une enquête sur 6 500 membres de la génération Z issus de 13 pays choisis parmi des nations développées et émergentes. Elle évoque les réseaux sociaux préférés des Zoomers.

Dans cette enquête, huit personnes interrogées sur dix déclarent se connecter plusieurs fois par jour aux réseaux sociaux, et sept sur dix ont déjà acheté des produits vus initialement sur des réseaux comme Facebook ou TikTok. Cette dernière application, majoritairement utilisée par les Zoomers, dépasse désormais le milliard de visiteurs par mois, depuis septembre dernier.

Reprenons ici deux autres conclusions majeures de l’étude de Thunes.

L’adoption de portefeuilles électroniques

L’étude explique que les membres de la génération Z manifestent peu d’enthousiasme à l’égard de l’argent liquide et du modèle bancaire traditionnel. Au lieu de posséder un compte bancaire classique et une carte de crédit, ils préfèrent opter pour des portefeuilles électroniques (wallets).

En raison de leur forte dépendance à cette innovation financière, 62 % de cette population  n’ont même aucun compte bancaire. L’enquête dévoile également que le portefeuille électronique est la solution de paiement la plus populaire dans 5 des 13 pays étudiés.

La culture du shopping en ligne

Les membres de la Génération Z  sont d’avides consommateurs. Dans tous les pays sondés, le shopping en ligne apparaît comme la première source de dépenses (19 %), devant les loisirs et les sorties au restaurant. 68 % de ces achats en ligne concernent les vêtements, les chaussures, les bijoux et les accessoires. Suivent ensuite la musique, les films et les jeux vidéo (54 %).

Ils achètent principalement sur des sites internet qui proposent une expérience utilisateur optimale. Une étude de la plateforme Sitecore rapporte que 63 % de ceux sondés perdent patience lors d’achats sur des plateformes lentes. Elle indique aussi que 37 % d’entre eux sont prêts à abandonner un achat ou à publier un avis négatif en cas de processus d’achat manquant de fluidité.

Première génération n’ayant jamais connu le monde sans Internet, les membres de la Gen Z passent de plus en plus de temps sur les réseaux sociaux. De l’utilisation de ces réseaux pour découvrir toujours plus de produits et de services en ligne et dépenser leur argent,  ils comprennent désormais que des réseaux comme TikTok peuvent aussi rapporter gros. Une nouvelle révolution semble poindre avec la monétisation des contenus par un groupe toujours plus actif d’influenceurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.