Tout savoir sur Winning Time : The Rise of the Lakers Dynasty

Si le basket vous fait vibrer, vous ne pouvez pas vous permettre de manquer la dernière série dédiée à ce sport et disponible sur OCS. Winning Time : The Rise of the Lakers Dynasty, sortie le 7 mars 2022, est déjà un phénomène qui risque d’enflammer les spectateurs, bien au-delà des rangs des fans de la NBA. Portrait d’une série sportive débordante d’énergie !

Winning Time : The Rise of the Lakers Dynasty, la série des Los Angeles Lakers

Winning Time : The Rise of the Lakers Dynasty raconte l’incroyable histoire de Jerry Buss et Earvin Johnson, surnommé « Magic », dans le Los Angeles des années 1980. Cette décennie propulsa le basketball dans la dimension du grand spectacle sportif. À mi-chemin entre le documentaire et la fiction, la série de Max Borenstein et Jim Hecht raconte la saison 1979-1980 des Lakers de Los Angeles, alors que le club n’arrivait pas à s’attirer l’adhésion du public.

Jerry Buss, millionnaire fantasque et visionnaire

On découvre la reprise en main du club par Jerry Buss (interprété par John C. Reilly) et de son poulain, le génie du basket, Earvin « Magic » Johnson, dont le rôle est joué par Quincy Isaiah. Leur dynamisme et leur duo hors normes métamorphosèrent le club en l’équipe de basket américaine la plus incroyable de toute la décennie.

Deux joueurs emblématiques pour un seul club

Jerry Buss est un personnage haut en couleurs. Chimiste de formation, devenu millionnaire grâce à de juteux investissements immobiliers, il rachète le club, persuadé de pouvoir le transformer en une équipe rentable. Pour relever son pari audacieux, l’homme d’affaires décide de tout miser sur deux joueurs antagonistes, Magic et Kareem Abdul-Jabbar, interprété par Solomon Hughes.

Les Lakers entrent dans la légende

Mission accomplie pour Jerry Buss, qui, malgré les crises et les coups du sort parvient à faire décrocher cinq titres de la NBA à son club. Aujourd’hui, les Laker sont 11e du classement de la Conférence ouest. Cette saison, ils ont trouvé plus forts qu’eux à travers le club des Golden State Warriors, considérés comme les vainqueurs potentiels par les bookmakers. Leur cote est d’ailleurs de 3.60 pour les amateurs de paris en ligne sur NetBet.

La meilleure série sur le basket américain

Parmi les obstacles brillamment surmontés par le propriétaire du club, les crises incessantes entre les joueurs, surtout entre ses deux favoris, et un grave accident de voiture qui manqua de tuer l’entraîneur Jack McKinney, présenté sous les traits de Tracy Letts dans la série. Mais la stratégie du millionnaire, consistant à transformer les matchs en shows sexy et acrobatiques, se révéla gagnante.

À travers la série, c’est toute la culture du basketball américain qui est célébrée, en privilégiant l’angle politique et social. Si plusieurs séries ont été consacrées au sport préféré d’une large partie des Américains, comme Big Shot ou encore Survivor’s Remorse, Winning Time : The Rise of the Lakers Dynasty pourrait peut-être décrocher le titre très convoité de meilleure série sur le basket.

Cette nouvelle pépite explosive, disponible en streaming sur OCS, a déjà conquis des millions de spectateurs à travers le monde. Passionnés de basket, joueurs professionnels ou fans de séries, Winning Time : The Rise of the Lakers Dynasty a déjà trouvé un public conquis et enthousiaste. Ferez-vous aussi partie des convaincus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.