On vous déconseille ce jeu…

Pour commencer, il était une fois une très belle saga de jeux vidéos qui a fait vibrer plus d’un joueur sur notre petite planète Terre. Ambiance sombre, décor satisfaisant pour son époque en complément avec des personnages charismatiques qui sont même devenus emblématiques pour certains d’entre nous..

D’accord, on a compris.. Nous arrêtons de vous faire réfléchir à quel jeu ca peut-être, ouvrez bien vos yeux devant votre écran. On vous parle de MAFIA III.

Gameactuality a préféré tester ce jeu malgré les rumeurs qui circulaient dessus. Malheureusement, ces rumeurs s’avéraient vraies au final et c’est Takamura qui en a payé les frais.

On ne descendra pas MAFIA III car ce jeu est un vrai bijou scénaristiquement. Dialogues bien ficellés, l’ambiance des Seventies retransmise par la radio de votre Chevrolet Camaro Z-28 de 1968. Mafia III nous replonge dans les années de nos parents, c’est évident !

Vous incarnez Lincoln Clay, afro-américain revenu de la guerre du Vietnam qui a juste envie de revoir son frère Ellis et son père d’accueil Sammy. Plus tard, dans l’histoire vous verrez que Lincoln Clay s’est fait trahir par un mafioso connu sous le nom de Sal Marcano, celui-ci qui abattra sa famille. Alors s’ensuit une quête de vengeance qui non seulement sera de tuer Sal Marcano mais également de réduire en cendre son cartel peuplé de ses lieutenants et de ses caporaux.

Bien évidemment, Lincoln aura besoin d’aide et il pourra compter sur ses alliés que ce soient par le via d’informateurs, par vos lieutenants ou des sbires qui vous diront tout ce que vous voulez savoir par le biais de la crainte de monsieur Clay.

Lincoln Clay est peut-être une version antérieur de l’agent 47.

Niveau gameplay, le jeu possède une grande map pas aussi grande qu’un GTA V mais reste quand même à explorer, des quêtes secondaires appelées secondaires dont certaines sont quasi-obligatoires pour arriver aux quêtes principales. Mais cela n’est pas considéré comme une erreur monumentale néanmoins ce qui est fatal est la présence de nombreux bugs dans le jeu comme:

La map qui a trois phases: la dématérialisation des éléments qui commence à se pixeliser et qui devient un format de qualité ps4.

→ Les ennemis coincés dans le mur courant sur place tout en laissant leur tête à découvert comme si le jeu n’était pas déjà aussi simple.

→ Les objectifs qui commencent à faire qu’à leur tête comme par exemple: tout en cliquant sur l’objectif qui ne vous donne pas le chemin (GPS) à parcourir, il faut du coup quitter le jeu et le relancer. Également, dans un objectif secondaire où vous devez voler un camion à des ennemis, tout en accélérant à un certain nombre de kilomètres.. Le camion disparaît comme par magie tout en tirant dans le vide et lorsque vous vous apercevez cela, vous ne pouvez que relâcher la touche de tir. On a testé la mission cinq fois et cela a toujours mené au même destin. Pourtant vous vous dîtes heureusement que c’est une mission secondaire et pas une principale..

MAFIA III vous permet, à travers ses nombreux bugs qui seront de vrais défis mentaux et qui vous diront que la patience est une vertue, de choisir trois fins qui sont largement plus sensationnels que GTA V. 

En conclusion, MAFIA III a respecté le code des années 70 dont Ottis Redding, The Supremes et plus d’artistes vous seront de bonne compagnies dans vos superbes voitures. Cependant, le nombre de bugs qui bouffe MAFIA III n’est pas acceptable et c’est pour cela qu’on vous le déconseille.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.